Pourquoi utiliser l’impression 3D ?

imprimantes 3d labomatix synoxis

Pourquoi utiliser l’impression 3D ?

Les imprimantes 3D permettent de créer de petites pièces complexes, mais aussi de prototyper vos projets qui ont encore besoin d’être perfectionnés avant leur production en atelier. C’est un moyen relativement simple de visualiser un projet et d’en percevoir les améliorations possibles.

 

L’impression par dépôt de matière

 

Il existe plusieurs technologies d’impression 3D:

La photo polymérisation : une résine liquide se solidifie en réaction à la lumière d’un laser formant l’objet souhaité.

Le frittage de poudre : même principe que pour la résine, de la poudre est disposé dans un bac et un laser vient faire fusionner les grains pour former la structure. On appelle aussi cette technique l’impression 3D par frittage laser.

L’impression par dépôt de matière : c’est la plus  couramment utilisée par les particuliers. Cette technologie a été développée dans les années 1980, plus connue sous son nom anglais « FDM » pour Fused Deposition Modeling. Elle consiste à déposer, couche par couche, un filament de matière plastique fondu. C’est la superposition de cette matière qui forme l’objet final. La tête d’impression se déplace en suivant les instructions du fichier 3D, qui lui est transmis sur les axes X,Y et Z (longueur, largeur, hauteur).

Quels logiciels utiliser pour imprimer en 3D ?

 

En effet, les objets à imprimer sont modélisés grâce à des logiciels 3D, il en existe plusieurs comme 3DPrinterOS, SketchUp, SolidWorks, Solid Edge, Catia…  certains sont à destination des professionnels, mais d’autres sont accessible pour quiconque s’y intéresse. Si votre modèle est déjà créé, vous pouvez utiliser un logiciel comme Ultimaker Cura pour le rendre lisible par votre imprimante 3D.

Quelles matières ?

 

La plupart des matières utilisées sont des thermoplastiques. Les plus connus sont le PLA, l’ABS ou le PET, mais il arrive de plus en plus de filaments composites chargé de métal, de fibre de carbone ou encore de bois. Ces filaments « chargés » sont généralement composés à 70% de PLA et de 30% des matériaux hybrides. Pour utiliser ces filaments atypiques, il faut s’équiper des machines correspondante ayant une buse adaptée, c’est pourquoi la technologie est encore peu utilisée.

Pour quelles applications ?

 

La technologie de l’impression 3D peut aller de l’échelle d’un micron à plusieurs mètres, c’est pour ça que les domaines d’applications sont très larges. Elle peut être utilisée dans l’industrie, dans le médical, dans la joaillerie, le travail manuel… et tellement d’autres possibilités !

C’est également le moyen idéal de réduire les coûts pour prototyper un projet. En règle générale, le prototypage industriel engendre la création de moules coûteux pour aboutir à un modèle, ici, il suffit de créer un ficher 3D. Cette technologie révolutionnaire permet la création de prototypes rapides, plus compliqués et à moindre coût.

Les seules limites de l’impression 3D sont la taille de la machine et l’imagination du créateur !

 

Quelques exemples de réalisations

 

impression 3d PLA  impression 3d PLA  imprimante 3d  établi impression 3d



Actualités

À propos de Synoxis

Créatrice de solutions industrielles depuis 1981, Synoxis est une société spécialisée dans le développement et la fabrication sur mesure de pièces plastiques pour tous secteurs d’activité.
Fort d’un parc machine évolutif et d’une quarantaine de collaborateurs, notre entreprise située au Cellier (44) offre une gamme complète de savoir-faire. Nous adoptons une méthode de travail collaborative sur l’ensemble du processus, de votre demande jusqu’à la livraison du produit fini.