Nouveau développeur commercial chez Synoxis: Clément Thibaud

Nouveau développeur commercial chez Synoxis: Clément Thibaud

En janvier, Synoxis a accueilli un nouveau développeur commercial au sein de son équipe. Ce dernier a accepté de nous en dire un peu plus sur ses premiers pas au sein de l’entreprise ainsi que sur ses attentes.

Alors Clément, pourquoi Synoxis ? Quel était ton ressenti en arrivant ici?

Synoxis a été une opportunité, je cherchais à quitter le domaine du transport dans lequel j’étais, pour m’orienter vers un métier qui correspondait plus à ma personnalité. J’ai une affinité avec l’aspect relationnel, le poste de commercial a été un choix plutôt naturel.

En arrivant chez Synoxis, j’ai senti une entreprise fondée sur l’échange interne. Cet état d’esprit se démocratise habituellement dans le secteur tertiaire mais est souvent confronté à des freins dans le secteur primaire et secondaire. J’ai donc été assez surpris en arrivant dans ma première mission en milieu industriel de voir qu’un management participatif était mis en place.

 

 

Je connaissais déjà l’environnement professionnel impliqué dans la « qualité de vie au travail » au travers de mes différentes expériences, notamment dans la relation managériale, je recherchais quelque chose de similaire et j’ai rapidement été satisfait. 

Quelle va être ta mission chez Synoxis ?

Mon travail consiste, comme son intitulé l’indique, à développer la partie commerciale de Synoxis. Concrètement, il s’agit d’étendre et de diversifier notre portefeuille client en prospectant, par exemple dans de nouveaux secteurs d’activités. L’objectif final est, comme toute entreprise, d’augmenter le chiffre d’affaire de Synoxis dans une dynamique de croissance progressive.

En arrivant chez Synoxis, je vais pouvoir apporter une vision extérieure grâce aux différents postes dans lesquels j’ai exercé. Mon arrivée va permettre de compléter le travail de Nicolas Lebeau, le responsable commercial de Synoxis. Nous allons faire équipe pour un objectif commun.

Qu’as-tu pensé de ta période d’intégration ?

Je pense qu’elle était indispensable. Elle a duré plus d’un mois et a été découpée en différentes phases. L’objectif était de passer par toutes les étapes de la chaîne de production de la fin jusqu’au début: atelier, bureau des méthodes, chargé d’affaires, pour arriver à mon métier de commercial.

Le mois passé à l’atelier avait deux objectifs. Le premier, de découvrir les différentes phases, de s’imprégner des différentes matières et de se familiariser avec tous les postes exercés ici. Le second, lui, avait pour objectif de valoriser les relations humaines, de donner la possibilité de rencontrer les différentes personnes avec lesquelles j’allais être amené à travailler.

L’image de l’entreprise type industrielle est un peu cassée chez Synoxis. Ici, on a la sensation d’être entouré d’un groupement d’artisans impliqués dans leur travail, qui aiment ce qu’ils font. Ils ont tous une expertise tout en gardant des spécificités qui leur sont propre. On est loin du stéréotype « une personne = une tâche ».

Ce type d’intégration devrait se pratiquer dans toutes les structures. Il permet de faire le lien avec le fonctionnement de l’entreprise, autant humain qu’organisationnel et permet de faire le parallèles entre tous les services. 

Merci pour ton témoignage Clément, il ne nous reste plus qu’à te souhaiter la bienvenue parmi nous ! 



Actualités

À propos de Synoxis

Créatrice de solutions industrielles depuis 1981, Synoxis est une société spécialisée dans le développement et la fabrication sur mesure de pièces plastiques pour tous secteurs d’activité.
Fort d’un parc machine évolutif et d’une quarantaine de collaborateurs, notre entreprise située au Cellier (44) offre une gamme complète de savoir-faire. Nous adoptons une méthode de travail collaborative sur l’ensemble du processus, de votre demande jusqu’à la livraison du produit fini.